Menü
DE| FR| IT| EN
unesco_welterbe_jungfrau_aletsch_header_4_Erhalten und Aufwerten

Prairies et pâturages secs

Les prairies et les pâturages secs sont considérés comme des «points chauds» de la biodiversité. La moitié des espèces d’animaux et un tiers the espèces végétales de la Suisse (dont 40% sont rares ou en danger) vivent dans ces prairies et ces pâturages secs. Beaucoup d’entre elles sont classés comme espèces en danger et sont inclues dans «la liste rouge des espèces».

Les espèces typiques des prairies et des pâturages dans le site du Patrimoine Mondial faisant partie de cette liste sont: l’Absinthe du Valais (Artemisia valesiaca), la Tétrix déprimée (Tetrix depressa), l’Hyphoraia testudinaria et la Huppe fasciée.

Les prairies et les pâturages secs sont très colorés et riches en espèces. Ils représentent un élément typique du paysage culturel Suisse, et ils sont par conséquent très importants du point de vue touristique et écologique.

Mais ce patrimoine culturel est en danger: 90% des prairies et des pâturages secs sont disparu en 60 ans. Les efforts pour protéger et restaurer ces habitats sensibles et de grande valeur sont encore insuffisants. Les écosystèmes artificiels peuvent être protégés seulement si leur usage extensif est sauvegardé. Mais ces zones marginales sont de plus en plus envahies par des arbres et des arbustes, puisque la production agricole n’y est plus avantageuse et par conséquent elle y est abandonnée.

Mesures de conservation

Les prairies et les pâturages secs qui existent et ceux qui sont en danger dans la région du Patrimoine Mondial ont été analysés par des experts, des agriculteurs et des autorités régionales et locales, qui ont identifié des mesures pour leur protection et leur restauration. A ce propos, les accords concernant l’usage du sol et la prise de conscience des agriculteurs et des habitants sont des aspects fondamentaux. L’organisation de programmes d’entretien des prairies et des pâturages secs avec l’aide des bénévoles et du service civique contribuera certainement à la protection de ces sites.

Informations supplémentaires