Menü
DE| FR| IT| EN
Der Grosse Aletschgletscher erstreckt sich über 23km vom Jungfraujoch bis hinunter zum Aletschwald.

Convention du Patrimoine Mondial

La Conférence Générale de l’UNESCO a adopté le 16 novembre 1972 la «Convention pour la protection du patrimoine mondial culturel et naturel». Aujourd’hui 191 Etats Parties ont ratifié la Convention.

Le principe directeur de la Convention est: «certains biens du patrimoine culturel et naturel présentent un intérêt exceptionnel qui nécessite leur préservation en tant qu’élément du patrimoine mondial de l’humanité toute entière» (préface). En signant la Convention, chaque pays s’engage non seulement à assurer la bonne conservation des sites du Patrimoine Mondial qui se trouvent sur son territoire, mais aussi à protéger son patrimoine national.

Le Comité intergouvernemental pour la protection du Patrimoine Mondial, Culturel et Naturel décide chaque année quels sont les sites à inscrire dans la liste du Patrimoine Mondial.

Parmi les critères de la Convention sont inclus celui de la «valeur exceptionnelle universelle» et de l’ «authenticité» d’un bien culturel ou l’ «intégrité» des qualités naturelles d’un site, ainsi que la présentation d’un plan convaincant de gestion et de conservation du bien.

Plus de 1030 sites culturels et naturels sont inscrits dans la Liste du Patrimoine Mondial. L’Assemblée Générale de la Convention a approuvé en novembre 2015 la résolution «Patrimoine mondial et développement durable». Avec cette résolution les Etats Membres sont invités à promouvoir le développement durable dans la région du Patrimoine Mondial et à engager les communautés locales.