Menü
DE| FR| IT| EN
Der Grosse Aletschgletscher erstreckt sich über 23km vom Jungfraujoch bis hinunter zum Aletschwald.

Convention du Patrimoine Mondial

Le 16 novembre 1972, l’UNESCO a adopté la « Convention concernant la protection du patrimoine mondial, culturel et naturel ». Il s’agit de la convention universelle la plus importante pour la sauvegarde du patrimoine culturel et naturel, et peut-être la plus cruciale jamais prise par la communauté internationale. 

Le principe directeur de la Convention du patrimoine mondial est la  » prise en compte du fait que certaines parties du patrimoine culturel ou naturel revêtent une importance exceptionnelle et doivent donc être préservées en tant que patrimoine mondial de l’humanité tout entière  » (extrait du préambule de la Convention du patrimoine mondial). En signant la Convention, les États s’engagent à protéger, promouvoir et préserver les sites du patrimoine mondial à l’intérieur de leurs frontières pour les générations futures. 

Le Comité intergouvernemental pour la protection du Patrimoine Mondial, Culturel et Naturel décide chaque année quels sont les sites à inscrire dans la liste du Patrimoine Mondial.

Les critères énoncés dans la Convention du patrimoine mondial comprennent le  » caractère unique  » et l' » authenticité  » (historique) d’un monument culturel ou d’un site. Outre l’état de conservation actuel, un plan de conservation et de gestion convaincant doit également être soumis. 

Plus de 1030 sites du patrimoine culturel et naturel dans 163 pays de toutes les régions du monde sont inscrits sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. L’Assemblée générale de la Convention du patrimoine mondial a approuvé la résolution  » Patrimoine mondial et développement durable  » en novembre 2015. Avec cette résolution les Etats Membres sont invités à promouvoir le développement durable dans la région du Patrimoine Mondial et à engager également les populations locales.